L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

Garneau, Alfred

Genre(s) littéraire(s) :
Poésie

Notice biographique

Garneau, Alfred (La Canardière, 1836 - Ottawa, 1904) Poète, Alfred Garneau est le fils de François-Xavier Garneau, l’historien national. Il fait ses études au Petit Séminaire de Québec, puis il étudie le droit à l’université Laval. En 1860, il est admis au barreau. L’année suivante, il occupe un poste de traducteur surnuméraire pour la session du Parlement, avant de devenir traducteur adjoint, en 1862.... Quatre ans plus tard, à Ottawa, il est nommé chef des traducteurs au Sénat. En 1883, il fait un voyage de deux mois en Europe.

De son vivant, Alfred Garneau n’a publié aucun recueil de poésies. Ce n’est qu’en 1806 que son fils fait paraître ses poèmes chez Beauchemin, à Montréal. Le fils de l’historien national est un des seuls poètes du XIXe siècle à ne pas célébrer les gloires de la patrie, même si on le classe parfois parmi les poètes de l’École patriotique de Québec. On retrouve chez Garneau une influence romantique et parnassienne. Sa poésie est intimiste tout en s’ouvrant sur les valeurs universelles. Elle témoigne aussi d’une grande recherche formelle.

Isabelle Bouchard
Lire la suite
Classé par :
Titre Date de publication

Oeuvres

  • Poésies (1906)

    Alfred Garneau ; publiées par son fils, Hector Garneau ; avec un portrait de l'auteur., Poésies, Montréal : Librairie Beauchemin limitée, 1906, 220 p.-[1] f. de planches : portr. ; 19 cm.
    ISBN : Br
    Notes : Quelques-unes de ces poésies ont d'abord paru dans le Foyer canadien, la Revue canadienne et les journaux de Québec.|Papillon d'errata.
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 27 mars 2017