L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

L'île - L'infocentre littéraire des écrivains québécois

Pourcel, GérardAgrandissement

Pourcel, Gérard

Genre(s) littéraire(s) :
Nouvelle, Roman

Notice biographique

Gérard Pourcel est né, en 1948, dans un hameau de quelques habitations, à Brusvily (Côtes-d’Armor). À l’âge de 29 ans, détenteur d’une licence d’histoire et d’une maîtrise de géographie, il quitte sa Bretagne natale, en 1977, pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean.... Il a été tour à tour enseignant, libraire, chroniqueur littéraire, journaliste, directeur d’organismes littéraires, dont le Salon du livre du Saguenay–Lac-Saint-Jean et Communication-Jeunesse à Montréal. En 1997, il assume les fonctions d’agent culturel à la direction régionale du ministère de la Culture de la Côte-Nord. Ses emplois successifs l’ont amené à vivre à Alma, Jonquière, Montréal, puis Baie-Comeau où il s’est fixé à la retraite. Esprit libre, mal à l’aise face aux rectitudes politiques et morales et libéré de son devoir de réserve, il s’investit au sein de divers organismes et publie des billets d’opinion sur sa page Facebook.

Ses nombreux voyages ont nourri son imaginaire littéraire, ce qui s’est concrétisé dans son premier recueil de nouvelles, Le Dernier été balkanique (Éditions JCL), où la nouvelle éponyme se déroule en Europe de l’Est, à l’époque de l’ex-Union soviétique. Au soleil de Cuba, il a écrit son deuxième recueil, Chroniques d’une mémoire infidèle (Éditions de La Pleine lune). Ses onze nouvelles nous transportent de la Côte-Nord au Village gai de Montréal, au Mexique, en passant par Cuba et le Maroc  un parcours au cœur d’une humanité livrée à ses passions, ses idéaux, ses sentiments nobles et moins nobles, le tout imprégné de sensualité, de séduction et de désirs… Il force le destin de ses personnages fictifs, mais si vrais, dans leurs zones d’ombre, sans pour autant les juger. Outre ses publications individuelles, il a signé plusieurs nouvelles et textes dans le collectif Un lac, un fjord, un fleuve (Éditions JCL), chez XYZ éditeur, aux éditions Tire-Veille et dans la revue littéraire de la Côte-Nord, Littoral.

Il a aussi mis son clavier au service d’une Innue octogénaire, Ninon Labrie, pour publier sa biographie aux Éditions GID, De Pessamit à Jérusalem, une Innue raconte. Ninon s’est confiée à celui qui deviendra son ami et son biographe fasciné par le destin atypique d’une « petite sauvage » de trois ans, orpheline et adoptée par la famille aisée d’un directeur d’usine hydroélectrique à la fin des années trente. La jeune Innue fera des études chez les religieuses. Adulte, elle a beaucoup voyagé et affronté les revers de la vie avec une foi sans faille. Gérard Pourcel, athée, est entré en douceur dans l’âme de son personnage, avec son aval, pour écrire à la première personne.

Depuis quelques années, l’auteur s’intéresse aussi à l’art du haïku. Ce n’est pas la nature en tant que telle qui l’inspire, mais la nature humaine au sein de laquelle il traque avec un esprit corrosif nombre de ses travers. S’il n’a pas encore publié son propre recueil, il a participé à quelques ouvrages collectifs.

Gérard Pourcel est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains québécois.
Lire la suite
Classé par :
Titre Date de publication

Oeuvres

  • Chroniques d'une mémoire infidèle (2012)

    Gérard Pourcel, Chroniques d'une mémoire infidèle, Lachine : Pleine lune, Collection Plume, 2012, 165 p. ; 21 cm.
    ISBN : 978-2-89024-214-2
    Notes : Disponible aussi sur le Web (ISBN : 9782890242548)
  • De Pessamit à Jérusalem (2021)

    Ninon Labrie et Gérard Pourcel, De Pessamit à Jérusalem - Une Innue raconte, Les Éditions GID, 2021
    ISBN : 978-2-89634-469-7
  • Le Dernier été balkanique (1989)

    Gérard Pourcel, Le Dernier été balkanique, Chicoutimi : Éditions JCL, 1989, 198 p. ; 22 cm.
    ISBN : 2920176692
Design Web = Egzakt Dernière mise à jour : 2 décembre 2022